03/04/2012

Le loup arctique (Canis lupus arctos)

loup_articque.jpg

Le loup arctique (Canis lupus arctos) est une sous-espèce de la famille des canidés, de l'espèce Canis lupus qui comprend des loups, chien, coyote, etc. Le loup arctique habite la partie septentrionale de l'Amérique du Nord. La sous-espèce orientale équivalente est le Loup de Sibérie (Canis lupus albus).

 

 

Anatomie :

Le loup arctique est plus petit que les autres espèces de loups  : un adulte peut mesurer 90 cm de long, plus une queue de 30 cm. La hauteur au garrot va de 65 à 80 cm. Plus lourd que le loup gris, il pèse en moyenne 45 kg, mais on a déjà dénombré des adultes pesant jusqu'à 80 kg.

 

Sa toison blanche est plus épaisse que celle des autres loups. Son nez est plus petit et plus rond, ses muscles et ses oreilles sont plus petits, et les pattes plus courtes afin de diminuer l'exposition au froid.

 

Ses mâchoires sont puissantes et des dents pointues avec de longues canines qui lui permettent de déchirer la viande. Son acuité visuelle, son ouïe et son odorat sont remarquables et font de lui un excellent chasseur.

 

Le loup arctique atteint de 10 à 15 ans à l'état sauvage et 20 ans en captivité.

 

Diffusion et cadre de vie :

Les loups arctiques vivent dans le nord du Canada, de l'Alaska, du Groenland, entre 70 et 75 degrés de latitude Nord. Le territoire y est couvert de neige et de glace à l'année, tandis que la température peut descendre jusqu'à -50 degrés Celsius en hiver.

 

L'activité humaine y est très limitée, le loup arctique a très peu de contact avec l'homme ; ainsi, il n'est pas chassé et vit toujours dans son habitat d'origine.

 

Chasse et nourriture :

Les loups chassent surtout les lemmings et les lièvres, en solitaire, tandis qu'ils s'attaquent aux plus grands animaux, tels les caribous et les bœufs musqués, en meute. Ils tuent habituellement leur proie en les mordants à la nuque. Ils ne laissent rien de leur proie, dévorant tout de sa proie jusqu'à la peau, les poils et les os.

14:01 Publié dans Canis lupus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Des luttes pour devenir le mâle dominant

104

 

Au plus haut de la hiérarchie se trouve le couple dominant. La situation n'est établie que pour quelques saisons. Ensuite, les loups s'affrontent pour choisir le chef de la meute.

14:00 Publié dans Canis lupus | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

30/03/2012

Le loup et le Corbeau

 

 

RAVEN.jpg

un mode de communication pour le moins insolite et mal connu par trop d'amis des loups.

Dans leurs travaux, nombre de zoologues et de naturalistes ont remarqué que les corbeaux, font souvent compagnie aux loups et parfois sur de très longues distances.

Parmi les 250 cris du corbeau, les loups savent parfaitement identifier ceux qui ont un rapport avec la découverte de la nourriture.

De leur côté, les corbeaux peuvent aussi reconnaître les hurlements qui s'élèvent lorsque les loups vont festoyer et, ainsi alertés, ils vont participer à ces agapes.

 

wolf_and_raven

11:42 Publié dans Canis lupus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

10/06/2011

Loup gris (canis lupus)

 

Gray-Wolf-02-600x450.jpg

Mœurs

 

Le loup gris vit en meute (c'est un groupe familial d'une dizaine d'individus environ). Le territoire d'une meute a des dimensions variables selon les ressources alimentaires qu'il offre, mais il couvre généralement plusieurs centaines de kilomètres carrés. Le loup délimite son territoire par des dépôts odoriférants et le défend jalousement contre les meutes rivales. Le loup s'en prend de préférence à des animaux jeunes ou affaiblis par l'âge ou la maladie.

 

Reproduction

 

Chaque année à la même période, le mâle et la femelle s'accouplent une ou deux fois par jour pendant environ 2 semaines. Au terme d'une gestation de 9 semaines, la femelle met bas de 4 à 7 louveteaux dans une tanière creusée dans le sol, généralement à proximité de l'eau.

 

Le loup gris et l'Homme

 

Peu d'animaux ont été persécutés par l'homme avec autant d'acharnement. Et si les loups gris ont échappé à une totale extinction, c'est grâce à leur intelligence et à leurs facultés d'adaptation. Répandu autrefois dans toute l'Amérique du nord, l'Europe et une grande partie de l'Asie, le loup gris n'est plus guère représenté aujourd'hui que dans certaines régions de l'ex-Union Soviétique, d'Amérique du Nord et d'Europe Orientale.  

 

Alimentation et chasse

 

Le loup gris est un chasseur de gros gibier : un seul loup est capable de venir à bout d'un renne et une meute n'hésite pas à s'en prendre à un animal de grande taille comme l'élan. Grâce à l'odeur de l'animal, il peut repérer une proie, le loup peut la poursuivre pendant toute une journée. Relativement peu rapide (il atteint tout au plus 45 km/h en vitesse de pointe), le loup gris est en revanche un animal d'une très grande endurance.

Toute bête abattue est dévorée sur place en respectant la hiérarchie en vigueur au sein du groupe. Chaque loup absorbe alors autant de viande que possible, ce qui peut représenter l'équivalent du cinquième de son propre poids. Le reste est abandonné à d'autres prédateurs, même s'il n'y a aucune autre chance de tuer une autre proie avant plusieurs jours. Tous les membres de la meute participent à la chasse, les plus jeunes attendent dans leur tanière que les adultes leur rapportent de la nourriture.

 

Protection

 

Autrefois répandu dans presque tout l'hémisphère nord, le loup gris est aujourd'hui en régression, malgré les mesures de protection dont il fait l'objet dans la plupart des pays, principalement au Canada et dans le Nord et l'Est de l'Eurasie, ainsi que dans quelques régions du Proche et Moyen Orient et de l'Europe Occidentale.

11:05 Publié dans Canis lupus | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

25/03/2011

Autrefois le Canis Lupus était présent sur toute la surface du globe

wolfen.jpg

Mais l'homme a profondément modifié son habitat, ses habitudes, et il l'a trop souvent massacré, que certaines espèces ou sous-espèces ont totalement disparues.

 

On notera notamment :

 

Le loup du Texas (USA) disparu

 

Le loup de Terre Victoria (Antarctique) disparu

 

Le loup de Kenai (Alaska) disparu

 

Le loup de Terre-Neuve (Canada) disparu

 

Le loup d'Honshu (Japon) disparu

 

Le loup de Hongrie (Europe) disparu

 

Le loup d'Hokkaïdo (Japon) disparu

 

 

 

Mais il existe encore des loups dans le monde, et il nous faut tout faire pour sauvegarder ces espèces qui sont menacées. On notera :

 

Le loup d'Europe (Espagne, Italie, France)

 

Le loup du Mexique (en voix de disparition)

 

Le loup Arctique

 

Le loup gris du Canada

 

Le loup de Mongolie

 

Le loup de Colombie

 

 

Sauvegarder les loups sur notre planète ce n'est pas vouloir nuire à une profession, mais simplement préserver notre planète.

 

Nous ne le répéterons jamais assez qu'allons-nous laisser à notre descendance ?

 

Il est facile de détruire pour s'enrichir, sans penser un instant que l'argent ne peut pas tout payer.

 

Que laisserons-nous aux générations futures ?

 

Une terre polluée, aride par endroit, avec une faune et une flore dévastée par l'homme juste pour son bien-être.

 

Mais qui paiera l'addition plus-tard, vos enfants et tout l'argent que vous leurs auraient légué ne changera rien.

19:49 Publié dans Canis lupus | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |