10/09/2012

Chasse aux loups : Une louve abattue dans les Alpes !

Loup-le-film_001.jpg

Un tir au loup a été effectué vendredi 7 septembre, à Esparron-la-Bâtie, dans les Alpes-de-Haute-Provence, comme cela avait été autorisé par le département. Tandis que les éleveurs réclament un plus grand nombre de tirs aux loups, pour lutter contre les attaques envers leurs troupeaux, les associations de protection animales, quant à elles, réagissent.

Selon le préfet des Alpes-de-Haute -Provence, le tir pouvait avoir lieu jusqu'au 19 septembre seulement, «de jour comme de nuit», par des lieutenants de louveteries ou par des agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Suite à cela, la préfecture a précisé dans un communiqué que le loup, une femelle adulte d'environ 25 kg est le quatrième loup a être «prélevé» en France en 2012.

Selon la préfecture, «les troupeaux d’ovins sur les pâturages de ce massif ont subi en 2012 près de 20 attaques ayant entraîné la mort ou la blessure de 142 animaux, ce qui représente le doublement du nombre de victimes par rapport à la même date en 2011», a-t-elle affirmé samedi, rapporte le site Atlantico.

Alors que les éleveurs réclament plus de tirs, les associations prônent d'autres solutions, comme le recours à des chiens, l'installation de barrières electrifiées ou encore tout simplement, une présence humaine.

L'association FERUS, dont le but est de favoriser «la réussite du retour naturel du loup là où les conditions sont favorables», s'est exprimée : «Abattre un loup de plus ne résoudra en rien la problématique. Bien au contraire, si l'animal tué est un dominant, ce qui est à craindre. En effet, si la louve tuée est la louve dominante, les problèmes de ce secteur seront probablement encore exacerbés».

Delphine Batho, la ministre de l'Ecologie, a annoncé fin juillet l'ouverture d'un processus de concertation dans la perspective d'un nouveau plan national d'action sur le loup, qui succédera en 2013 au plan actuel, couvrant la période de 2008 à 2012, rapporte Le Parisien.

 

11:32 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.