30/08/2012

Pays Dignois : le préfet autorise le tir de prélèvement d'un loup pour préserver les troupeaux

529257_332487756801009_100001193610990_854975_1034563704_n.jpg

 

En ce mercredi 29 août, le Préfet des Alpes-de-Haute-Provence vient de prendre un arrêté d'autorisation de tir de prélèvement d'un loup dans le massif des Monges

 

Le loup met la pression aux éleveurs et aux troupeaux présents dans le massif des Monges, près de Digne-les-Bains, le Préfet décide de prendre un arrêté d'autorisation de tir de prélèvement d'un loup.

 

"Au 21 août 2012, la pression de prédation sur le département s'élevait à 88 attaques pour 372 victimes. A la même période de l'année 2011, on dénombrait 458 victimes lors de 90 attaques. Le nombre d'attaques baisse sensiblement mais dans le massif des Monges, près de Digne-les-Bains, la pression ne cesse d'augmenter : 30 constats indemnisés pour 157 victimes au 28 août 2012, contre 20 constats indemnisés pour 120 victimes à la même date en 2011", précise la Préfecture.

Alors dans ce massif comme partout dans le département, des mesures de protection et d'effarouchement ont été instaurées : 15 autorisations de tirs de défense sur 54 demandes ont été acceptées et attribuées entre le 15 mai et le 20 août 2012 pour le seul massif des Monges. La pression du loup ne s'est pourtant pas dissipée, elle s'est même confirmée avec l'attaque qui a eu lieu le 24 juillet dernier et qui a causé 16 victimes.

Sur demande de M. le Préfet, la louveterie a apporté son soutien aux bergers pour renforcer la protection des troupeaux faisant l'objet d'une pression importante et récurrente. La pression perdure dans ce secteur : entre le 20 et le 27 août, 7 nouveaux constats de dommages ont été établis, faisant à nouveau une dizaine de victimes.

Face à la situation particulière du massif des Monges, le Préfet des Alpes-de-Haute-Provence a décidé par un arrêté préfectoral du 29 août 2012, "de compléter la mise en œuvre de mesures de protection et de défense des troupeaux, s'inscrivant dans le strict respect du protocole national loup, par la mise en œuvre d'un tir de prélèvement qui ne nuira pas au maintient du loup dans un état de conservation favorable.

Le service départemental de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage est chargé de la coordination et du suivi de cette opération qui se déroulera sur les communes de Barles, Auzet, Bayons et Authon du 29 août au 29 septembre 2012." 

Source: Préfecture des Alpes-de-Haute-Provence

19:34 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

30 constats indemnisés pour 157 victimes au 28 août 2012, contre 20 constats indemnisés pour 120 victimes à la même date en 2011", précise la Préfecture.
je vous laisse réflechir !
Donc ! 30 attaques par le loups en 2012 et 20 en 2011 ! les autres sont dus par QUI ???
cela justifie t-il un tir un tir d'effarouchement ??

Écrit par : WOLFEN | 30/08/2012

Répondre à ce commentaire

encore un gros bonnet qui a trouvé le moyen de chasser le loup !
belle journée

Écrit par : Pascal de la vie est belle | 03/09/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.