17/04/2012

Davantage de loups pourraient être éliminés en 2012-2013

robert-franz-grey-wolf-howling-canis-lupus.jpg

Deux projets d'arrêtés relatifs aux possibilités de destruction du loup sont proposés à la consultation du public sur le site du ministère de l'Ecologie jusqu'au 7 mai 2012.

Le premier fixe à onze le nombre maximal de loups dont la destruction pourra être autorisée pour la période 2012-2013, "en application de l'ensemble des dérogations". A compter de la date éventuelle à laquelle huit spécimens auront été détruits "dans le cadre des dérogations accordées par les préfets, ou du fait d'actes de destruction volontaires", les tirs de prélèvement seront interdits. En revanche, les tirs de défense pourront continuer à être autorisés. Pour la période 2011-2012, le nombre maximal de spécimens dont la destruction peut être autorisée avait été fixé à deux par un arrêté du 2 janvier 2012.

Le deuxième arrêté étend la liste des départements dans lesquels peuvent être délimitées les unités d'action dans lesquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets. Les nouveaux départements concernés sont le Haut-Rhin, la Haute-Saône et les Vosges. Selon un arrêté publié le 29 mars dernier, cette liste était en effet limitée aux neuf départements suivants : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Drôme, Isère, Pyrénées-Orientales, Savoie, Haute-Savoie, Var.

11:20 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.