17/09/2011

Wolfen - Song !

Le loup ne sera pas inquiété en Valais, pour l'instant !

loup.jpg

L'analyse des différentes attaques a montré que les critères pour délivrer une autorisation de tir n'étaient pour l'instant pas remplis. Le prédateur fait aussi parler de lui dans le canton de Fribourg, où un collectif de chasseurs assure qu'il a été héliporté depuis l'Italie.

 

Les attaques survenues dans le Binntal et la Vallée de Conches n'ont pas fait l'unanimité au sein de la Commission intercantonale chargée de la gestion du loup. Le représentant de la Confédération a considéré que sur la majorité des alpages en question la préparation et la mise en oeuvre des mesures de protection ne correspondaient pas aux exigences formulées par les experts en la matière. D'autre part, le critère de 25 animaux de rente tués par le loup en un mois sur des alpages disposant des mesures de protection n'est pas rempli.

 

Au vu de la situation, le conseiller d'Etat Jacques Melly a conclu à l'impossibilité de délivrer une autorisation de tir. Il demande toutefois que les divergences apparues entre la Confédération et le canton sur les possibilités de protéger les alpages soient traitées et clarifiées immédiatement. D'autre part le Valais souhaite que le Conseil fédéral donne suite aux différentes motions relatives à la gestion des grands prédateurs adoptées par les Chambres fédérales. Il estime en effet que la protection "absolue" du loup inscrite dans la Convention de Berne empêche les autorités de gérer cette espèce de manière raisonnable.

 

L'été dernier, au mois d'août, un loup mâle avait été tiré dans le canton. Il avait été abattu par un garde-chasse sur l'alpage du Scex, au-dessus de Crans-Montana.

 

Le loup fait également parler de lui dans le canton de Fribourg, où une procédure pénale a été ouverte en 2010 suite à une plainte du Groupement pour la défense de la faune vaudoise, une association de chasseurs et d'éleveurs de moutons, qui assure que le loup a été héliporté illégalement en Gruyère depuis l'Italie. Après être passée entre les mains de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC), elle a été classée par la justice fribourgeoise, faute d'éléments suffisants. Le Tribunal cantonal fribourgeois vient de rejeter des recours, mais les chasseurs peuvent encore saisir le Tribunal fédéral, a expliqué à l'AP le procureur Philippe Barboni chargé de l'affaire en 2010, confirmant une information parue vendredi dans "La Liberté".

13:30 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

07/09/2011

Le loup a tué 80 moutons en Valais depuis juillet !!!

loupvalais.jpg

Entre début juillet et fin août, le loup a attaqué 80 moutons en Valais. Selon le chef du Service valaisan de la chasse, au moins 3 canidés se trouveraient actuellement dans le canton.

 

Au moins trois loups se trouveraient actuellement en Valais © Keystone

 

Le loup a tué en Valais 80 moutons entre début juillet et fin août, a révélé mardi Peter Scheibler, chef du service cantonal de la chasse. Vulnérables car en estivage, les bêtes paissaient presque toutes dans le Haut-Valais. La Vallée de Conches, le Binntal et le Lötschental sont les plus touchés.

 

Les deux dernières victimes en date du canidé: deux moutons retrouvés morts jeudi dernier sur un alpage du Glishorn, au-dessus de Brigue, a indiqué M. Scheibler, confirmant des informations publiées dans «Le Matin». «Les analyses ADN sont encore en cours, mais les morsures relevées sont typiques pour un loup», a- t-il précisé.

 

Au moins trois de ces prédateurs se trouvent actuellement en Valais, estime le chef du Service valaisan de la chasse. Sur l’ensemble de la Suisse, les loups tuent en moyenne 200 moutons par an, selon les chiffres de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) publiés en 2010.

 

Dix loups différents, dont trois femelles, ont été repérés ces deux dernières années sur sol helvétique grâce à des analyses génétiques, avait révélé l’OFEV en juillet dernier. Pour l’office, la solution passe par une meilleure protection des troupeaux, notamment avec des chiens.

14:44 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |