25/05/2011

« L'Homme contre le loup. Une guerre de deux mille ans »

9782213635552.jpg

Jean-Marc Moriceau, historien dans une unité mixte CNRS/Université de Caen, publie un nouvel ouvrage consacré à la gestion des loups par les sociétés.

 

Destiné au grand public, ce livre permet d'éclairer un sujet d'actualité : le retour et la protection des loups en France. Il sera disponible en librairie à partir du 4 mai 2011.

 

« L'homme contre le loup. Une guerre de deux mille ans », tel est le nom du nouvel ouvrage de Jean-Marc Moriceau, chercheur au Centre de recherche d'histoire quantitative (CNRS/Université de Caen). Après l'« Histoire du méchant loup. 3000 attaques sur l'homme en France » (Fayard, 2007), l'historien poursuit son enquête sur les rapports entre l'homme et le loup, en ne la centrant plus sur l'animal et ses attaques contre l'homme mais, à l'inverse et de façon complémentaire, sur la société et sa politique de gestion des loups, depuis l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine.

 

Dans un contexte où le loup a acquis le statut d'animal protégé depuis 1993 en France et où l'on condamne depuis 2010, au lieu de récompenser, quiconque tue cet animal, l'ouvrage apporte des éléments d'éclairage sur un débat d'actualité, celui du retour naturel du loup en France en 1992.

 

 L'historien s'interroge sur ce renversement de situation et dresse un bilan de deux millénaires de conflit, en élargissant son étude à d'autres pays européens.

 

Destiné à un public large et diversifié, ce livre s'impose comme un ouvrage de référence sur le loup. Il synthétise notamment des centaines de publications antérieures et des sources d'archives issues de l'ensemble du territoire. Il constitue de fait l'un des premiers ouvrages majeurs d'historien sur cette thématique pour le grand public.

 

Cet ouvrage convoque l'histoire mais aussi la biologie, la géographie, la médecine et la sociologie. Il comporte également de nombreuses références au droit, discipline jusque-là négligée dans l'étude du loup. Cette approche pluridisciplinaire permet de mieux comprendre les raisons qui ont suscité la mise en place d'une politique de gestion de l'animal.

 

Celle-ci a notamment conduit à la création de la louveterie, une institution encore en vigueur créée par Charlemagne pour procéder à la destruction des loups.

 

Références :

 

« L'homme contre le loup. Une guerre de deux mille ans », par Jean-Marc Moriceau
Editions Fayard - 480 pages et 1 cahier couleur - 26 €

 

Les commentaires sont fermés.