14/04/2011

USA: le loup gris des Rocheuses ne sera bientôt plus une espèce menacée

 

gray_wolf.jpg

WASHINGTON — Le compromis budgétaire conclu vendredi soir aux Etats-Unis, évitant à la dernière minutes une fermeture de l'administration fédérale, devrait faire une victime inattendue: le loup gris des Rocheuses qui va perdre son statut d'espèce menacée.

 

 

Une mesure attachée mardi à l'accord budgétaire par deux parlementaires, républicain et démocrate, permet au gouvernement de passer outre un blocage judiciaire et de retirer les loups gris de la protection fédérale dont ils bénéficient dans ces deux Etats.

 

C'est la première fois que le Congrès intervient pour retirer un animal de la liste des espèces menacées d'extinction.

 

"Nous ne pouvons rien faire car l'avenant contient une clause qui empêche les citoyens de contester la décision du gouvernement en justice", a expliqué Kieran Suckling, directrice du Center for Biological Diversity.

 

La question est de savoir si la population de ces loups abondamment chassés dans l'ouest américain pendant des décennies, est redevenue suffisamment abondante pour de nouveau permettre d'en autoriser la chasse.

 

Disparue des Montagnes Rocheuses dans les années 90, des spécimens de ces loups ont alors été réintroduits dans cette région où leur nombre atteindrait 1.651 actuellement selon le Sierra Club, plus grande organisation américaine de protection de la nature.

 

Mais pour les éleveurs, ces loups menacent leurs troupeaux. Ils sont aussi vus comme une nuisance par les chasseurs car ces prédateurs déciment selon eux les populations de cerfs et d'orignaux.

 

Le sénateur démocrate Jon Tester du Montana (nord-ouest) et le représentant Mike Simpson, un républicain de l'Idaho (nord-ouest), sont les initiateurs de de cette mesure controversée.

 

Eleveurs et chasseurs représentent un enjeu électoral dans l'Idaho et le Montana, Etat où le sénateur Tester fait face à une dure bataille pour conserver son siège en 2012. C'est la raison pour laquelle la Maison Blanche ne s'est pas opposée à cet avenant, selon des défenseurs de l'environnement

18:42 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.