18/03/2011

drôme/isère : Il “traque” les loups dans le Vercors

 

_dsc2475x800.jpg

Profession : 'Reveur d'images'

C’est l’histoire d’un prédateur qui en traque un autre. L’histoire d’un homme qui “chasse” l’image du loup sur les terres du Vercors Drômois.

Gil Gautier, Isérois de 44 ans, « essaie de vivre depuis un an de la photographie, son “travail-passion” » confie-t-il. Décidant il y a 12 mois, donc, de quitter son job d’informaticien pour, équipé d’un boîtier Nikon D700, capturer des instantanés. « Je suis spécialisé “nature”, en proposant des photographies de paysages, de la faune, de la flore… Je travaille principalement avec des magazines américains et des associations » poursuit-il.

Depuis quelques semaines, l’Isérois s’est mis en tête l’idée folle, de traquer les loups dans le Vercors drômois...

source : ledauphine.com

 Souhaitons-lui bonne chance, enfin qu’il puisse rencontrer notre ami ‘Canis lupus’

 Retrouvez Gil Gautier sur son site internet : http://www.gilgphotographie.com/

15:33 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |

Commentaires

J'espère pour lui qu'il va réaliser cette rencontre! Un moment magique qu'il va vivre!

Écrit par : Patouland | 18/03/2011

Répondre à ce commentaire

connais tu le parc de st martin vesubie dans le 06 nos amis y sont en securite a l abri des chasseurs et des bergers

Écrit par : creste | 21/03/2011

Répondre à ce commentaire

connais tu le parc de st martin vesubie dans le 06 nos amis y sont en securite a l abri des chasseurs et des bergers

Écrit par : creste | 21/03/2011

Répondre à ce commentaire

bonsoir, oui je connais tres bien ! :)

Écrit par : WOLFEN | 21/03/2011

Répondre à ce commentaire

Je rêve d'un monde qui offrirait aux loups et aux ours la part qui leur revient de droit et qui les laisserait vivre en paix... L'Homme a trop souvent tendance à oublier qu'il est le plus grand des prédateurs et, peut-être, le seul à ne pas respecter l'équilibre de son milieu de vie.

Écrit par : Véro et les Sibis | 22/03/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.